13 réflexions sur « Les mères aussi feront grève ! »

  1. Jauch Caroline 3. mai 2019 — 12:14

    Je pense même que c’est là, au sein du foyer, que la grève aura le plus d’impact!

  2. Hello ‘collectif de mères’.

    …J’ai envie de vous contacter! Comment et qui joindre?

    Au plaisir
    Vivian

    1. Lynn Mackenzie 7. mai 2019 — 10:40

      Bonjour Vivian,
      Merci, surtout rayonnez et mobilisez les mères/parents autour de vous!

      Il s’agit d’être en grand nombre le 14 juin afin d’avoir un maximum d’impact pour une égalité dans les faits pour toutes les femmes* et la prise en compte des besoins des mères, des parents.

      Vous pouvez nous contacter bien-sûr, laissez-nous votre numéro pour un WhatsApp.
      Lynn Mackenzie et Jacqueline Ricciardi, deux membres du Groupe.

  3. Les mères trans sont tolérées ?

    1. Lynn Mackenzie 7. mai 2019 — 10:43

      Bonjour Christiane,
      Totalement bienvenues comme toutes les femmes*!
      Et pour le coup, tou.tes les chargé.es de famille.
      Même réponse que celle faite à Vivan: surtout rayonnez et mobilisez les mères/parents autour de vous!
      Que le 14 juin 2019 soit un point de bascule pour l’égalité de fait en Suisse.
      Belle journée
      Lynn Mackenzie et Jacqueline Ricciardi, deux membres du Groupe.

      1. Lynn Mackenzie 7. mai 2019 — 10:45

        L’égalité, c’est du Win-Win pour tout le monde ! Cette journée est l’occasion :
        • De nommer les problématiques spécifiques des mères en particulier et des parents en général.
        • D’exiger que la parole et l’expérience des mères et parent.es soient reconnues et respectées.
        • De déculpabiliser les couples souhaitant l’égalité, mais pris dans un système problématique.
        • D’inviter les pères et autres chargé.es de famille à prendre leur place dans ces responsabilités et à s’engager !
        • De permettre aux mères célibataires, séparées, mariées, divorcées et/ou vivant dans une relation homosexuelle, partenariées ou non, aux
        grands-mères d’exprimer en public la réalité et les discriminations qu’elles vivent.
        • Pour que le fait d’être mère ou non soit respecté, sans avoir à subir aucune forme d’injonction.

    2. Jacqueline Ricciardi Werlen 31. mai 2019 — 13:12

      Evidemment ! <3

  4. Marlyse Graf Zaugg 6. mai 2019 — 08:35

    Grève des mères ou une journée sans taches ménagères , sans achats , sans cuisine et les hommes s’occupent des enfants et D’eux mêmes .

    1. Lynn Mackenzie 7. mai 2019 — 10:47

      Quelques idées pour et avant le 14 juin:

      Comment faire la grève ? Et en tant que mère ?

      Premier principe à la maison : Je ne m’occupe de rien le 14 juin !

      Dire au père ou au partenaire s’il est proche, sinon à d’autres hommes :
      • Je te laisse organiser la journée pour que moi je n’ai pas à être coincée ce jour-là sur tous les plans !
      • Ni petit déjeuner, ni repas, ni ménage, ni téléphone, ni urgence, ni rendez-vous, ni…
      • Je défile en principe avec les femmes*, tu défiles plus loin avec nos enfants, si tu le veux, tu les prends entièrement en charge.

      Au travail : Je ne me mets pas en danger, je fais la grève selon mes possibilités
      • Je délègue à mes collègues hommes, j’en ai discuté avec eux et avec mes collègues femmes *.
      • Je croise les bras quelques minutes, je porte du violet, je me peins l’ongle du pouce en rouge, je prolonge ma pause, nous discutons d’égalité, je fais grève ou je ne vais pas du tout au travail.
      • Moments importants de la journée du 14 juin 2019 dans toute la Suisse:
      o 11h00 : moment de pause prolongée
      o 15h24 : arrêt du travail dans un maximum de secteurs : en Suisse la différence de salaire moyenne est de 19,6% : en clair, sur une journée de 8 heures, je travaille 1 heure et 34 minutes gratuitement ! Alors le 14 juin à 15h24, j’arrête tout et je manifeste.

      Je chante, je défile, je rejoins un groupe de femmes*, mon collectif, le défilé de ma ville! Je m’exprime sur les réseaux sociaux, j’écoute la radio, la tv, je lis les journaux.

  5. Hello I live in Rapperswil with my Swiss husband , there is nothing going on here. how can I participate…it is too late for me , but i want to strike for the sake of my daughter and the future generation, I was schocked and still schocked how behind is Switserland in women rights. if you know anything going on in Rapperswil-Jona please let me know, also how can I get a badge or a little flag,thank you

    1. dear rim

      get in touch with « Frauen+streikvernetzung Zürcher-Oberland » on Facebook! they’re very active and will be very happy to have you on board and provide you with help, info, support etc. or by email on frauenstreik.zo@gmail.com

      anja 🙂

  6. Et s’il n’y a pas de père/homme dans les parages, on s’organise comment avec les enfants?

    1. Lynn Mackenzie 20. mai 2019 — 22:35

      Bonjour Mia,
      Avez-vous un homme de référence en qui vous avez confiance et que vous pouvez solliciter et qui serait d’accord de se mettre en soutien?
      Sinon vos enfants sont évidemment très bienvenus avec vous et vos ami.es dans la grève.Certaines familles vont aussi préférer défiler ensemble, à chacun.e de voir.
      Bonne grève et bon préparatifs.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close